a propos

Juin 1993: « Dans 6 mois nous partons vivre au soleil » dit mon père, un jour, alors que j’avais à peine 6 ans.

Le paysage natif est essentiel car il est identitaire. Il peut être unique mais il peut apparaitre dans la mémoire par fragments d’images, par des couleurs, par des odeurs…. Les couleurs de l’enfance nous habitent la rétine.
Autour de moi je recherche ce paysage: le passage d’un milieu urbain aux paysages lunaires et désertiques en quelques heures. De la forêt sauvage aux routes embouteillées en quelques minutes. Les déluges et chaleur humide en quelques jours.

J’essaye de retrouver ces contrastes à travers de nouveaux voyages, de nouvelles traversées, puis j’en découvre de nouveaux.

Issue du dessin, je questionne l’expérience du paysage à travers des projets sur papier ou in situ, à travers textes et des projets éditoriaux. Je donne à voir des espaces déconstruits des traversées, des imaginaires géographiques, dans lequel je fais intervenir des formes, des lignes, des couleurs relevant d’une persistance visuelle ou d’une mémoire obsessionnelle provoquées par espace sensible vécu. Le dessin me permet de saisir tout ou partie d’un paysage proche, lointain, disparu ou à disparaitre.

Après mes études aux Beaux Arts à Besançon en 2009 j’ai construis une démarche autour du dessin contemporain, les questions que cela peut soulever et la façon à laquelle il peut s’ouvrir à d’autres champs. Je travaille actuellement à Lyon.

————————–

« Maureen Colomar est une jeune artiste qui travaille le dessin de paysage. Elle déconstruit les codifications du dessin par une mise à distance de la représentation et un questionnement des supports possibles du dessin : sur papier, directement sur le mur, sur des objets, en vidéo. A partir de ces éléments elle cherche des zones indéterminés : entre un dessin manuel (dessin de voyage) et un phénomène automatique (agrandissement, photocopie…), entre un support classique du dessin (papier) et un support architectural (mur, fenêtre…), entre des outils du dessin (fusain, craie) et l’outil numérique. »                                                  Frédéric Weigel, Palais des paris

« Maureen a gardé de son enfance à la Réunion le goût du syncrétisme, légende indienne, contes Africains, chanson de l’océan Indien… Autant d’influences qui se conjuguent pour donner à ce reflet sur la mare les éclats d’un joyaux ambigu »                                                                L. DEVEZE pour « Tentation ou l’art de vouivre »
 

« Les dessins de Maureen dans la pureté de leurs traits, soulignent des dynamiques que la forêt prolonge volontiers. Les paysages abstraits comme les lignes d’horizon prennent pied dans la mangrove et semblent prolonger les racines mises à nu par le courant. L’ensemble de ces fanions modestes écrivent néanmoins en grand la graphie de la nature et l’on peut alorssonger à la forêt comme à la monade leibnizienne : chaque bois est « comme un monde entier ».                   L. DEVEZE pour « Back to the trees »

 

« Le dessin de fait performance, les traits sortent de la page quittent le bel agencement des lignes et du papier prédcoupé pour gagner un autre espace, moins convenuu celui-là. L’oeuvre révèle alors tout à lafois, le mystèle de la ligne et celui du volume comme si le surgissement dans notre quotidien d’une différence quelle qu’elle soit

ne pouvait que l’enrichir et l’aider à se connaitre mieux en retour. »                                              L. DEVEZE pour « Eloge de l’inattendue »

 

 

 














Projets récents et à venir


2021 – Actuellement en préparation d’une exposition avec les artistes Pauline Repussard et Mathieu Brethes, à la Maison des Arts Contemporains de Pérouges

2020Résidence à la MAC de Pérouge en juillet 2020 avec les artistes Pauline Repussard et Mathieu Brethes

https://www.lamaisondesartscontemporains.com/blank-1

https://paulinerepussard.weebly.com/ http://www.mathieu-brethes.fr/main.html               












 

 

Est-ce le fait d’avoir grandi sur une île qui porte un nom riche de symbole (la réunion), participe au fait que le nom de ses séries de dessin comme des indices de carte aux trésors ? Maureen Colomar a été sélectionnée dans de nombreuses résidences d’artiste de renom, de l’Islande au Japon en passant par Bruxelles et New York !  Diplômée des beaux-arts de Besançon, Maureen souligne d’un trait exigent le lien entre paysages et constructions de cartes mentales. Ces fragments de mémoires font ce que l’on est, ils participent de créer une identité, ces dessins sont comme une invitation à magnifier ce qui nous entourent au quotidien, une porte ouverte sur un monde positif et poétique.

 Dans sa pratique elle cherche point de départ, un

environnement, avec lequel circuler, errer, puis travailler. Pendant ces moments de recherche, son objectif est de circuler sans repères cartographiques, de se libérer des a-priori ou des connaissances du lieu, c’est grâce à cette mythologie que son travail paraît aussi généreux et permet à chacun de se l’approprier entre souvenir de voyage et souvenir du quotidien.

La série présentée pour la galerie s’appelle « Aller vers le Nord ». Elle a été réalisée pendant un contexte précis, au retour séjour en résidence d’artiste en Islande. A son retour, c’est dans une déambulation à Lyon que se sont carambolés ces images, les souvenirs d’Islande se mélangeaient aux paysages urbains chaotiques qui se présentaient à elle. Cette série est le fruit d’une sélection inconsciente d’éléments communs entre les deux espaces parcourus, une hybridation entre des mondes et des souvenirs que ces dessins nous permettent de faire revivre, pour notre plaisir et notre enchantement à nous aussi. 

Texte de Julien Diez, Galerie Inflorescence https://www.galerie-inflorescences.com/maureen-colomar


Article sur la Galerie, La Gazette de Bordeaux  https://www.bordeaux-gazette.com/inflorescences-naissance-d-une-galerie-d-art-innovante.html




Exposition personnelle






2017    

«Eclats», Learning Center, Burgundy School of Buisness, Dijon, France

«From coast to coast», restitution de résidence à l’atelier Practice, , New York City


2015   

«Landscapes», restitution de résidence au Palais des paris, Takasaki, Japon

«Dialogue», Gunma Museum of Art, Tatebayashi, Japan



Exposition collective



2021

Exposition à la Maison des Arts Comtenporain à partir du 13 mars 2021

avec les artistes Pauline Repussard et Mathieu Brethes




2019    

«A DESSIN 5», Chapelle du Quartier Haut, Sète, France

«Opération Rhizome», en résonance avec la Biennale d’art de Lyon, du 8 au 17 Novembre – La Menuiserie, Lyon Croix Rousse

«Opid Hus», restitution de résidence, skagastrond, Islande, France « Cailloux », galerie Les2portes, Besançon, France


2018    

«Tous les printemps du monde #2», Espace Fort Griffon,Besançon                                                                                                                            

« 18 », Chateau de Champlitte, Doubs France

Plateforme#2», école d’art de Beaune, France

«La barraque dans tous ses états», restitution de résidence, Athose, Haut-Doubs, France

«Back to the trees», forêt de chaux, Franc

«Zone d’impact» sur invitation de Pauline Repussard, l’attrape couleur, Lyon, France

«Plateforme #1», la cantine d’art contemporain, Belfort, France


2017  

«Mes beaux sapins», exposition hors-les-murs, Serre-les-sapins, France

«Set the landscape», Point Commun, Annecy, France





2016                                                                                                                                                                                                                                            «La femme à la bûche», galerie Under Construction, Paris, France                                                                                                                                    «Petites Fugues», le Scénable, Besançon, France                                                                                                                                                                     «Back to the trees», La vieille-Loye, France                                                                                                                                                                              «Friche», édition 2016, Anciens locaux de PIAS, Bruxelles, Belgique                                                                                                                                           «Les petits papiers», Alliance Française, Chittagong, Bengladesh                                                                                                                                                «16.», Art Space «La petite moulinette», Paris

2015                                                                                                                                                                                                                                        «Deviation 4», Musée du temps, Besançon, France — avec NEANMOINS                                     «Tentation ou l’art de vouivre», Musée Comtois, La Citadelle, Besançon, France                                                                                                                 «Tous les printemps du monde», Fort Grffont, Besançon, France                                                                                                                                    «Fabrika Voxa», Espace Gantner, Belfort, France — avec NEANMOINS                                                                                                                          «Gender», Institut Supérieur des Beaux- Arts, Besançon, France — avec NEANMOINS

 

2014                                                                                                                                                                                                                                               «Electric Night Vol. 1», Denkikan, Takasaki, Japan                                                                                                                                                                «14.», Chapelle des Pénitents Bleus, Narbonne, France                                                                                                                                                      «Puisqu’on vous dit que c’est possible», Saline Royal, Arc et Senan                                                                                                                                 «Meta-formes», ronchauxRoom, Besançon, France

2013                                                                                                                                                                                                                                         «RE:», galerie de l’ISBA, Besançon, France

2012                                                                                                                                                                                                                                          «Les Beaux Arts s’invitent au musée», Musée des Beaux Arts Besançon, France                                                                                                                   «Les mille et une nuits blanches», performance pour les Nuits Blanches de Paris et le festival FRASQ , sous la direction de l’artiste Alberto Sorbelli          « Eloge de l’inattendue », dans le cadre du Forum du handicape, Palais des sports, Besançon                              « Coup de jeunes », Mairie de Besançon, Besançon, France

 

 

Projets, commandes et collaborations
 
 
2020Conception graphique (hors couverture) du livre  « Et si Didier Raoult avait raison  ? » de Guy Courtois
2016Réalisation de visuels et textes pour le projet éditorial collectif OUBLIEES, à l’initiative de l’artiste Maud Caeiro
2017Sélection suite  à l’appel à projet lancé par la Burgundy School of Buisness de Dijon pour la réalisation d’un dessin mural
2015Création du collectif NEANMOINS pour une série d’exposition

 

 

Résidences

 

2020Maison des Arts Contemporains de Pérouges –  sur invitation de Gilles Maignaud – deux semaines
2019Res Artist Residency, Skagaströnd, Islande – sur appel à candidature – un mois
2018La Barraque, la commune des premiers sapin, Haut Doubs – Sur invitation du collectif Parabole – deux semaines
2017OneRoom Practice, Chinatown, Manhattan, USA – Sur invitation des artistes Magdalen Wong – un mois
2016 –  Friche, Espace Pias, Bruxelles – sur appel à candidature – un mois    
             Fjùk Art Center, Hùsavik, Islande – sur appel à candidature – un mois                                                                                                                      
2015 –  Palais des paris, Takasaki, Japon – Sur invitation de Frédéric Weigel, directeur du centredeux mois
 
 
 
Enseignenemt, assistance et médiation culturelle
 
 
 
2020 – Enseignement des arts plastiques dans le secondairen,  Académie de Lyon
2018Enseignante en éducation artistique à l’école primaire St Agnès School, Bruxelles
            Assistante d’enseignement artistique aux Beaux Arts de Besançon
2017Enseignante en éducation artistique à l’Ecole Européenne Ixelle III, Bruxelles
2016Assistante d’enseignement artistique aux Beaux Arts de Besançon
2016 Assistante de l’artiste Kendell Geers, Eté 2016, Bruxelles
2016Médiatrice culturelle et assistante pour Thalie Art Foundation, galerie H18, Bruxelles
2015 –  Jury du concours national de peinture et art numérique organisé par le CROUS, Dijon    
            Jury pour le concours d’entrée de l’ISBA à l’école « La fabrique des arts », Carcassonne
2013Assistante de l’artiste Guillaume Pinard pour la réalisation d’un dessin mural pour l’exposition RE: à la galerie de l’ISBA
 

 

Etudes
 
 
 
2017AESS Arts Plastiques (Agrégation de l’enseignement secondaire supérieur), avec distinction, ARBA-ESA, Bruxelles
2014DNSEP Arts avec mention pour la mise en espace, ISBA, Besançon
2013Année d’Erasmus à l’ENSAV La Cambre en option dessin,  Bruxelles
2012DNAP Arts avec les félicitations du jury, ISBA, Besançon